Visite de la Pisciculture

Venez découvrir l’histoire de votre pisciculture préférée !

Il était une fois, les visiteurs eurent la joie de visiter la pisciculture de Villette, grâce au talent d’organisation de l’Amarante ! 

Et l’histoire merveilleuse de cette pisciculture fait bien d’être écoutée. Son Moulin Neuf à eau qui est toujours utilisé, a été construit en 1510. Avant, il existait également un moulin pour chanvre, un moulin à vapeur et un moulin à foulon, qui est spécialement conçu pour assouplir et dégraisser la laine tissée.  

En 1825, c’est la Comtesse de Jobal qui a l’honneur d’habiter dans ce lieu racheté par M. Lorcet. 

Dès 1870, le domaine devient un lieu d’exception en se transformant en pisciculture. Ils pêchaient alors la truite fario 1 fois par an, des truitelles de 15 à 20 cm. Ils avaient environ 2000 ovules par an.

Interrogation surprise ! Une idée de la façon dont on appelle les bébés truites ? Des alvins !

Et c’est toujours un lieu unique, agrémenté de 150 ans de savoir-faire, et rare car il n’y a que 4 piscicultures en France. 

Le saviez-vous ? 

Les Danois et Hollandais, pourtant réputés pour leur poisson, détruisent en réalité la planète en raclant le sol. 

Mais alors quelles techniques respectueuses de l’environnement utilisent la pisciculture de Villette ? 

Tout d’abord, les poissons, élevés pendant environ 1 an, disposent d’un grand espace pour vivre, avec environ … par truite (j’ai pas très bien compris l’espace en chiffre que les poissons avaient ?). Les poissons, choyés par 10 salariés, ne reçoivent ni médicaments, ni antibiotiques, ni intrants, ni pesticides. 

La pisciculture pêche entre 240 et 480 truites par semaine. Et leur fumaison est tout un art ! Il faut compter environ 10 ans pour être maître fumeur, le degré d’asphyxie et celsius étant très délicat. La pisciculture fabrique également des conserves dans une autoclave. 

Cette merveilleuse visite a fini avec une séance pêche, où les visiteurs ont pu repartir avec leur truite. 

Les truites vécurent heureuses, et eurent plein d’alvins !

Merci beaucoup d’être venu, on espère que vous vous êtes amusés et que vous avez encore plus hâte de retrouver les produits de Villette !

A l’écoute de notre cher guide !

 

On vous laisse admirer le décor

L’écomusée pour être incollable sur l’histoire de la Pisiculture de Villette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *